Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


dimanche 1 juillet 2012

Au cœur des « Arènes de Nanterre », à deux pas du campus de l’université, la Ferme du Bonheur.




En toute simplicité
C’est au cœur des « Arènes de Nanterre », à deux pas du campus de l’université Paris X, que s’est installée, il y a maintenant près d’une dizaine d’années, la fameuse Ferme du Bonheur. Un délicieux îlot, aux accents résolument champêtres. Quasi déconcertant, tant le lieu semble sortir de nulle part et tranche avec le paysage urbain environnant. Un espace charmant, avec ses propres « habitants » ; à poils ou à plumes, c’est selon. Vous y croiserez des poules, des dindons, des pintades, des lapins. Plus banal : des chats, des chiens. Plus surprenant : des chèvres, des paons, des ânes et même un cheval. Une sorte de vie recomposée, à l’ancienne. Comme si le temps s’était arrêté, suspendu… Une occasion de revenir aux choses simples : goûter un bon fromage de chèvre - fabriqué sur place, et oui… - avec une bonne tranche de pain de campagne, discuter autour d’une table en bois avec des amis, observer les plantes et légumes qui poussent dans le jardin aménagé… Bref, pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, la Ferme du Bonheur est définitivement un lieu hétéroclite, anti-conventionnel. Tables d’hôtes (pour les adhérents de l’association), organisation de débats et de discussions, représentations théâtrales : le champ d’activités de la Ferme du Bonheur est résolument varié. Et c’est cela qui plaît.
Un lieu discret que l’on aime recommander à des amis. A des amis, seulement…
Pour s’y rendre :
« Les Arènes de Nanterre »
220, avenue de la République
92 000 Nanterre

De l'espace poétique à l'espace politique.
J'y étais, donc je vous fais un compte-rendu de cette soirée vraiment très agréable. La Ferme est une surprise, située de l'autre côté de la fac de Nanterre. La conférence s'est tenue dans un lieu joliment éclairé, aux sièges hétéroclites. Un autre bâtiment proposait de se restaurer (j'ai mangé un bortsch pour la première fois de ma vie).
Hélène P.

http://heleneperlembou.blogspot.fr/2010/01/de-lespace-poetique-lespace-politique.html





ARTfactories/Autre(s)pARTs est un groupe d’acteurs culturels et d’artistes, réunis autour d’un projet commun de transformation de l’action culturelle par l’expérimentation d’autres rapports entre populations, arts et territoires.
A voir:
http://www.artfactories.net/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire