Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


samedi 14 avril 2012

Sans titre.


Atelier d'art brut "La Cerisaie" APAHJ (95100)
Copyright Manuel Vich & "La Cerisaie"

1 commentaires:

Anonyme a dit…

C’était très court
C’était pour dire
sur le vif la joie que donne ...

" Tu m’as vu Turlu lututu ?
Moi, je t’ai à l’œil
Animal
C’est le blanc, le bleu, le rouge et le noir
Que j’ai choisi pour me vêtir
Ces couleurs ne me vont-elles pas comme un gant ?
J’ai réservé le la couleur jaune pour mes yeux
C’est génial non !
Il n’y en a peu qui ont du soleil dans leur regard !!
Chut !!!! je vous le donne ... "
En tout cas, votre atelier semble être très investi
par un lutin ou troll aimant la vie. Félicitation à l'auteur.
a+
GeM

Enregistrer un commentaire