Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


vendredi 28 octobre 2011

Toussaints : Ah ! donne-moi ton front, que je calme tes crises. 

Ajouter une légende

Soirs d'octobre
- Oui, je souffre, ces soirs, démons mornes chers Saints.
- On est ainsi toujours au soupçon des Toussaints.
- Mon âme se fait dune à funèbres hantises.
- Ah ! donne-moi ton front, que je calme tes crises.

- Que veux-tu ? je suis tel, je suis tel dans ces villes,
Boulevardier funèbre échappé des balcons,
Et dont le rêve élude, ainsi que des faucons,
L'Affluence des sots aux atmosphères viles.

Que veux-tu ? je suis tel... Laisse-moi reposer
Dans la langueur, dans la fatigue et le baiser,
Chère, bien-aimée âme où vont les espoirs sobres...

Écoute ! ô ce grand soir, empourpré de colères,
Qui, galopant, vainqueur des batailles solaires,
Arbore l'Étendard triomphal des Octobres !
Emile Nelligan  (1879-1941)


(1868-1938)
Georges Brassens chante « La prière »
Poème de Francis Jammes.


Date: 27/10/2011 Starzik
N° de facture: 2011-10-1236441








« Pour que cet "anarchiste" , cet agnostique, cet athée, chanter Jammes, poète catholique, chanter "Je vous salue Marie " c'est aller au-delà de tous dogmes...
En ce poème, toutes les souffrances que nous côtoyons quotidiennement... Tout y est dit... Et la dernière strophe, comme d'habitude tombe comme une chute d'eau... Salvatrice Sur une musique superbe ( Même mélodie pour mettre en musique Aragon) du grand art...
Comme d'habitude Monsieur... »
kouyoumdjisky
« A part de tous les dogmes, aimer c'est divin ».

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire