Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


dimanche 14 août 2011

La femme qui plante des millions d'arbres.























Un livre: 
Aux éditions "RUE DU MONDE"
http://www.amazon.fr/gp/product/images/235504158X/ref=dp_image_z_0?ie=UTF8&n=301061&s=books

Persuadée bien avant la « mode verte » qu’en préservant la Terre, on protège les hommes, Wangari Maathai a lancé une opération, vaste et symbolique, de reboisement de l’Afrique par les femmes.
30 millions d’arbres ont déjà été plantés en 30 ans. Mais les droits des femmes, la démocratie, la non-violence sont aussi au coeur de tous les combats qui font sa vie. Elle a reçu le Prix Nobel de la Paix en 2004.
http://www.amazon.fr/dp/235504158X?tag=ricochet-21&camp=1414&creative=6410&linkCode=as1&creativeASIN=235504158X&adid=1X401F576WJDJKQSWFZD&

Wangari Muta Maathai (née le 1er avril 1940 à Nyeri, au Kenya) est une militante écologiste et politique. En 2004, elle devient la première femme africaine à recevoir le Prix Nobel de la paix pour « sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix »

« pour la conversion du débat écologique du Kenya en action de masse pour le reboisement. »

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire