Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


jeudi 19 mai 2011

Tunisie : Radio KALIMA Le prix CONCORDIA de la liberté de presse a été décerné à la rédactrice en chef de Radio Kalima

Radio Kalima lauréate du Prix Concordia pour la liberté de la presse
http://www.kalima-tunisie.info/radiokalima.php



Madame Sihem Bensedrine, née le 28 octobre 1950 à La Marsa, est une journaliste tunisienne et défenseuse des droits de l'homme.

Elle naît dans la banlieue tunisoise de La Marsa. La jeune Sihem part en France pour étudier à l'Université de Toulouse où elle obtient un diplôme en philosophie.
En 1980, elle devient reporter pour le journal indépendant Le Phare. Lorsque le journal cesse d'être publié, elle devient chef du service politique à Maghreb et Réalités. Lorsque Maghreb cesse d'être publié en raison des « émeutes du pain », fin 1983, elle devient rédactrice en chef de laGazette touristique et fonde l'Hebdo touristique. En même temps, elle supervise le journal d'opposition Al Mawkif.
Elle fonde la maison d'édition Arcs en 1988 mais dépose le bilan en 1992 en raison de la crise des droits de l'homme en Tunisie. En 1998, elle devient directrice de de la maison d'édition Noir sur Blanc.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire