Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


jeudi 9 décembre 2010

« Prescrire », la revue médicale qui dit « non, merci » aux labos.

Par Nolwenn Le Blevennec
Rue89
07/12/2010
13H03
http://www.rue89.com/2010/12/07/prescrire-la-revue-medicale-qui-dit-non-merci-aux-labos-179472

Charte du « Non, merci… »
Chaque article suit un parcours impitoyable de neuf à douze mois, sauf actualité brûlante. Il fait l'objet d'une recherche documentaire exhaustive. Les rédacteurs signent une charte du « Non, merci… » pour garantir l'absence de conflits d'intérêts.

Des réunions de « débrouillage », « calage », « cohérence » sont organisées. Un panel extérieur de 10 à 35 personnes est également chargé de relire et critiquer chaque texte.

C'est ainsi que Prescrire s'attaque au Di-Antalvic, dès 2005 :
« La balance bénéfices-risques est défavorable, et on ne manque pas d'alternatives. »
...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire