Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


mardi 12 octobre 2010

William Blake: Son style halluciné est moderne et le distingue de ses pairs bien que ses thèmes soient classiques.

William Blake
(Londres, 28 novembre 1757 – 12 août 1827)
Est un peintre et un poète pré-romantique britannique.

Bien que considéré comme peintre — il a peint quelques tableaux à l'huile, préférant l'aquarelle, le dessin, la gravure, la lithographie —, il s'est surtout consacré à la poésie. Il est l'auteur d'une œuvre inspirée de visions bibliques à caractère prophétique. Son style halluciné est moderne et le distingue de ses pairs bien que ses thèmes soient classiques.
http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Blake

Un livre de William Blake
Editeur : Arfuyen

'Les Chants de l'innocence et de l'expérience' (1789-1793) furent réunis en un seul volume par William Blake et se répondent par leurs thèmes et leurs figures. Ils sont contemporains de la Révolution Française et l'une des innombrables interprétations de leurs chefs d' oeuvre poétiques veut classiquement voir dans le Tigre l'incarnation des idées révolutionnaires du poète radical. Il est aisé d'opposer Innocence et Expérience, Agneau christique et Tigre, enfance et maturité etc ., mais est-ce le propos de Blake ? Certes, tel est bien son projet annoncé. Mais l'oeuvre mystérieuse du poète de Jérusalem ne saurait s'ouvrir par une si facile clé... Blake écrit pour un fantôme. Blake est habité par un double. Blake dessine, peint et compose sa foisonnante poésie pour dialoguer avec son frère Robert mort trop tôt.
Toute grande poésie a son interlocuteur secret. Toute parole est offertoire.

Un poème :

               Le voilier

Je suis debout au bord de la plage.
Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l'océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.
Quelqu'un à mon coté dit : "Il est parti ! "
Parti ? Vers où ?
Parti de mon regard, c'est tout !
Son mât est toujours aussi haut,
sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi, pas en lui.
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit : "Il est parti ! "
Il y en d'autres qui, le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux,
s'exclament avec joie : "Le voilà ! "
C'est ça la mort.
William Blake.
http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Blake

Image : Illustration de William Blake pour 'Les Chants de l'innocence et de l'expérience' (1789-1793)
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c3/Blake_sie_cover.jpg

Autres illustrations de William Blake :
http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Blake

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire