Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


mardi 7 septembre 2010

"Latcho Drom" - L'ensemble musical rom "Taraf de Haidouks" dans un film de Tony Gatlif



Taraf de Haïdouks est un ensemble musical de Roms de Roumanie, originaire de Clejani. Il est le plus célèbre groupe du genre dans l'ère post-communiste.

Ils sont connus dans leur pays d'origine sous le nom de Taraful Haiducilor, qui veut dire à peu près bande de brigands, mais taraf est aussi le nom traditionnel des groupes de lăutaris (musiciens tziganes roumains). Haiduc ou haïdouk est un terme turc signifiant bandit, en roumain, ce mot a une connotation vieillotte. Le nom du groupe est connu internationalement sous sa forme francisée.

Le groupe s'est formé en 1990 peu après la chute du dictateur Nicolae Ceauşescu.

En 2007, ils participent à la Folle Journée de Nantes, pour illustrer "l'Harmonie des Peuples", thème du célèbre festival cette année-là. Les membres du groupe semblent traverser toute cette agitation en conservant leur sens de l’humour et leur philosophie de la vie. Ils résident toujours dans leur modeste village de Clejani, dans le judet (département) de Giurgiu au cœur de la campagne valaque, au sud de Bucarest.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Taraf_de_Ha%C3%AFdouks

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire