Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


lundi 1 mars 2010

Quitter les pages des journaux surchargés.


Quitter irrémédiablement.

Tourner au plus vite les pages mortifères de ces dernières si sombres années.

Quitter les pages des journaux surchargés, faites de suspicions, tendancieuses, blessantes humiliantes, imbues de tant de mots aux accents de plus en plus maltraités et réglementés.

Aussi, j’irai puiser sur vos lèvres d’autres mots meilleurs, plus amènes à me réconcilier avec chacun.

Je suivrai vos regards.
Séchant parfois une larme légitime si souvent éconduite.

Je goûterai au rire délicieux de vos nouvelles rencontres.

Sur des murs, je verrai vos ombres passer entre deux déchirures de couleurs acryliques.
Je vous verrai en ombres courir en "skateboards" ou patins a roulettes.

Chez vous, ou au garage, pour l’usage, j’écouterai les jérémiades de vos platines égratignées.
Le râle d’une sensation accordée à des musiques synthétiques et rebelles.

Dehors, je me laisserai éclabousser de peinture

Je ne me lasserai pas de vous voir sur cette toile rendre vos photographies recadrées pour des visages mieux apprivoisés.

D’autres images y sont enfermées pour la postérité.
Des millions.
Elles reviendront.

J’écouterai vos nouveaux discours entrelacés de poèmes (les vôtres) sur la marche d’un monde.

Je collerai vos témoignages fraternels sur mon mur « Dazibao »

Je dirai pour en faire un nouvel abécédaire vos prénoms.

J’ai comme l’impression d’une illusion.
Sans manières.
Manuel Vich.

Photographie:
"Sentier des ocres à Roussillon"
http://adjaya.canalblog.com/archives/paysages_du_luberon/index.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire