Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


vendredi 4 décembre 2009

Agoravox: La vaccination massive contre la grippe AH1N1, inutile voire néfaste ?

Le 3 décembre 2009

« La vaccination massive des populations à l’aide de vaccins contenant des antigènes viraux, combinée à la circulation des virus grippaux saisonniers ainsi qu’aux traitements antiviraux mutagènes, serait, dans l’absolu, susceptible de contribuer au déclenchement d’une pandémie réellement gravissime ; celle-là même qu’elle est censée combattre et dont elle serait, au final, l’une des causes principales !

Un risque qui de toute évidence n’a pas été pris en compte, et encore moins calculé, bien qu’il soit connu [10], par des autorités sanitaires internationales et gouvernementales plus enclines à l’application mécanique de procédures technobureaucratiques que de décisions authentiquement prospectives et démocratiques ! »

Puis qu’en est-il ?

« Une évaluation du risque qui en outre ne tient pas compte des effets ou des réactions à long terme des adjuvants et autres stabilisateurs entrant dans la composition de la mixture vaccinale. Le lien existant entre les métaux lourds, le mercure par exemple, et certaines maladies neurodégénératives – dont le syndrome de Guillain-Barré est un épisode spectaculaire – semble en partie établi. Le recours à des composés métalliques dans les vaccins constitue à ce titre, en soi, un sujet d’interrogation et d’inquiétude. »

http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/la-vaccination-massive-contre-la-66040

Le site officiel du ministère:
http://www.pandemie-grippale.gouv.fr/sommaire2.php3

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire