Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


mercredi 8 juillet 2009

Xinjiang: les images qui font bouillir les Hans

08 Juillet 2009 Par: Jordan Pouille

Minute par minute, les reportages au Xinjiang s'agrègent sur Google News. Idem sur Baidu, l'équivalent chinois. Ce chiffre de 156 tués est omniprésent sans qu'on ne sache vraiment qui a tué qui, dimanche à Urumqi: la répression policière quand les Ouighours se sont révoltés ou les Ouighours s'en prenant aux Hans? En attendant, des images édifiantes de barbarie, de Hans égorgés dans la rue, sont diffusés abondamment dans les médias chinois. Il n'en faut pas moins pour raviver l'hostilité des Hans à l'égard des Ouighours. Les Hans se disent prêts à en découdre, malgré la présence dans la capitale de province de 20.000 policiers et militaires.

http://www.mediapart.fr/club/blog/jordan-pouille/080709/xinjiang-les-images-qui-font-bouillir-les-hans


Des images qui poussent à "en découdre".Pourtant, qui sait qui a tué qui ?ça semble si facile de pousser au meurtre de l'autre, désormais, ou à nouveau.Est-ce que les humains n'attendent (plus) que ça?A nouveau ou comme toujours. Si ça va mal pour nous, poussons l'autre dehors, prenons la place de l'autre.Ou bien est-ce les Hans qui sont dits "prêts à en découdre" ne sont que des supporters ou cadres du régime chinois...Je préfèrerais cette hypothèse là.Parce que, si c'est la première hypothèse qui se révèle vraie, avec la planète qui part en morceaux invivables, la place va tellement se rétrécir...
08/07/2009 21:38 Par: Fantie B

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire