Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


mercredi 8 juillet 2009

A Urumqi, dans le Xinjiang chinois, le face-à-face entre Ouïghours et Hans

LEMONDE.FR 07.07.09 09h26 • Mis à jour le 07.07.09 11h32

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2009/07/07/a-urumqi-dans-le-xinjiang-chinois-le-face-a-face-entre-ouighours-et-hans_1216064_3216.html

"Pékin veut lier les Ouïgours au terrorisme pour justifier la répression"
LEMONDE.FR 06.07.09 18h19 • Mis à jour le 06.07.09 21h29

Quelle relation entretient Pékin avec la province du Xinjiang, peuplée en majorité par les Ouïgours ?

Thierry Kellner, de l'Institut universitaire de hautes études internationales à Genève, revient sur la situation.

Thierry Kellner : C'est une périphérie contestée, une province qui a souvent échappé au contrôle de Pékin. Les dynasties chinoises ont imposé leur contrôle sur le Xinjiang, mais toujours de façon intermittente. La culture des habitants du Xinjiang est plus centrasiatique que chinoise. D'origine turco-iranienne, ils sont musulmans et leur langue vient du turc. La Chine n'a fait la conquête militaire du Turkestan [ancien nom du Xinjiang] qu'au XVIIIe siècle.

Après l'arrivée des communistes au pouvoir, en 1949, les Ouïgours ont eu l'impression que la politique de Pékin est devenue nettement plus favorable aux Chinois Hans [l'ethnie majoritaire en Chine]. Il y a aujourd'hui dans la province une nette différence de revenus entre les Ouïgours et les Hans. Les Hans ont le pouvoir. Ces manifestations sont une traduction du malaise qui persiste avec les Ouïgours.

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2009/07/06/pekin-veut-lier-les-ouigours-avec-le-terrorisme-pour-justifier-la-repression_1215687_3216.html#ens_id=1215531

Une carte:
http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/ill/2009/07/06/h_4_upl_1215598_8490_conflits_chinois2.gif

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire