Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


mardi 10 mars 2009

AUJOURD’HUI ET DEMAIN, INTERDISONS D’INTERDIRE, TROUVONS LA VOIE MEDIANE ENSEMBLE.

HADOPI - Le Net en France : black-out
Cigarettes, alcool et internet, cessons d’interdire et de punir, cherchons ensemble la voie médiane.

Hadopi*: une loi plus CONTRE Internet que POUR la création
… il y a erreur sur l'analyse. Le divorce est bien plus grand entre les sociétés industrielles et des nouveaux consommateurs, les racines du mal plus profondes et il faudra plus qu'une simple loi — bancale — pour retisser du lien.

http://www.slate.fr/story/hadopi-une-loi-plus-contre-internet-que-pour-la-cr%C3%A9ation

l n'y a guère que l'industrie du jeu vidéo qui prenne le problème avec une logique différente de celle à laquelle nous ont habitué le disque et le cinéma: elle poursuit les revendeurs, les grossistes, ceux qui gagnent de l'argent à contourner le système. Mais elle ne s'attaque jamais aux consommateurs, refusant d'entrer dans la schizophrénie qui consiste à s'en prendre à celui qui la fait vivre.
Internet, c'est plus que des bits dans des tuyaux
On n'oublie qu'Internet s'est avant tout fondé sur des notions de partage, de gratuité et d'ouverture. Des notions absentes de ces débats formalistes.

Et pourtant, le web est perçu de plus en plus comme un besoin fondamental.
Daniel Roth, en traçant le portrait du très haï patron de Comcast Brian Roberts, reprend cette thèse: «Internet est ressenti comme quelque chose d'essentiel, comme l'eau ou l'électricité, et les consommateurs commencent à penser la bande passante comme un droit constitutionnel».
Avec une loi comme Création et Internet, le système économique cherche à encadrer une forme d'émancipation aux systèmes d'échanges commerciaux actuels, à centraliser le web comme s'il s'agissait du minitel. C'est un peu comme si un ministère de la Chasteté avait voulu brider la révolution sexuelle de 1968. Bon courage.
Matthieu Josse

A lire également sur Slate.fr:
La lutte contre la piraterie pour les nulsLe web contre le reste du monde

*Le projet de loi propose la création de l'Hadopi (Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet), ...
A lire également sur Slate.fr:

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire