Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


dimanche 28 décembre 2008

Le Nobel de la paix perd les fonds de sa fondation en Bourse

Déchéance d’une organisation financière et économique qui, pour reprendre les termes de Bernard Langlois dans Politis, aura enfin révélé au monde entier "son cul hideux de babouin". Déroute des politiques et de tout ce gratin obséquieux qui prétend à l'élite et à la gouvernance morale.

Ainsi de la mésaventure survenue à la fondation Elie Wiesel "pour l’humanité" (sic). Celle-ci ne vient-elle pas d'annoncer (24 décembre 2008) qu'elle avait perdu la totalité de ses avoirs dans l'affaire Madoff!

Voici donc une organisation "bienfaitrice" qui, abritée derrière la vitrine de la célébration mémorielle de l’Holocauste, et derrière le paravent vertueux d’un Prix Nobel de la paix, n’a eu pour principal souci que de jouer la totalité de ses fonds dans des plans boursiers foireux.
...

http://www.rue89.com/2008/12/27/il-ny-avait-personne-dans-cet-hopital-2008-en-folie

Qu’en est-il pour les autres fondations ?
A surveiller de très près!

...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire