Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


mardi 30 décembre 2008

La mort d'Ilyès : faits divers isolé ou symptôme d'un hôpital malade ?

Par Hélène Franchineau Etudiante en journalisme 28/12/2008 14H37

http://www.rue89.com/2008/12/28/mort-dilyes-faits-divers-isole-ou-symptome-dun-hopital-malade

Marina, infirmière, confie ses doutes:

"Nous nous sentons tou(te)s concerné(e)s et sommes forcément remué(e)s. Chacun se projette, 'Et si c'était moi?' [...] Nous sommes conscient(e)s des risques liés à notre profession, de la portée de nos actes. [...] Il n'est donc pas permis de jouer aux funambules avec des équipes en sous-effectif, des horaires à rallonge qui favorisent la pression. Si les pouvoirs publics dorment sur leurs deux oreilles, la vie d'une famille est brisée, celle de l'infirmière incriminée l'est aussi."

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire